Block [banner] not found!

Chemin de Stevenson

 
Le Puy-en-Velay
 
Si vous arrivez au Puy en Velay en fin de matinée ou au plus tard en début d'après-midi, vous pourrez visiter : la vieille ville, la cathédrale et son cloître du XIIème, le rocher et la chapelle St Michel d'Aiguille, les différents musées...
Etape 1
Le Puy-en-Velay ↔ Monastier-sur-Gazeille
19 km
L'itinéraire emprunte le tracé du chemin de Saint-Jean-François-Régis. Au sortir de la ville, le sentier grimpe sur le plateau offrant des vues de plus en plus étendues sur le bassin du Puy et son site exceptionnel. L'itinéraire descend ensuite dans la vallée de la Loire que l'on traverse à Coubon avant de remonter sur le plateau au Monastier sur Gazeille.
Etape 2
Monastier-sur-Gazeille ↔ Le Bouchet Saint-Nicolas
22 km
Le Monastier est le point de départ du circuit de R.L. Stevenson et de son ânesse « Modestine ». Du village, le sentier traverse le plateau d'où émergent quelques cônes volcaniques aux sommets arrondis. Après avoir franchi les gorges abruptes de la Loire à Goudet, on atteint le village du Bouchet St Nicolas.
Etape 3
Le Bouchet Saint-Nicolas ↔ Langogne
25 km
Sur un relief plus doux et de plateaux, le chemin fait traverser des bourgs comme Landos qui fut réputé autrefois pour ses foires, puis Jagonas, Arquejol et Pradelles classé parmi les plus beaux villages de France.
Etape 4
Langogne ↔ Cheylard-l’Evèque
16 km
Tout comme Robert Louis Stevenson nous entrons en terre du Gévaudan, pays rude de landes et de marécages couverts de bruyères, de petits bosquets, de bouleaux et de rochers de granite. C'est le pays de « la bête féroce », qui a semé la terreur pendant plus de cent ans avant le passage de Stevenson, mais dont le souvenir hante toujours les habitants.
Etape 5
Cheylard-l’Evèque ↔ La Bastide Puylaurent
21 km
De nombreuses montjoies (grandes pierres plantées semblables à des menhirs), qui servaient de repères en hiver dans la neige, délimitent l'itinéraire. Après la belle forêt domaniale de la Gardille, le chemin descend sur le village de Luc où l'on croise la "Voie Régordane", également nommée "chemin de Saint-Gilles", aujourd'hui GR 700, route de pèlerinage et grand axe commercial qui reliait l’Île-de-France au Bas Languedoc et à la Méditerranée avant que la vallée du Rhône ne s'ouvre, politiquement parlant, vers le XIVe siècle. Après le sommet d'Espervelouze, apparaît l'Abbaye de Notre Dame des Neiges où Robert Louis Stevenson passa trois jours. Le chemin descend ensuite jusqu'au village de La Bastide Puylaurent.
Etape 6
La Bastide-Puylaurent ↔ Chasseradès
12 km
Le chemin prend de la hauteur pour atteindre « La Mourade » à 1310 m d'altitude situé en contre bas des sources de l'Allier. Nous sommes sur le « faîtage » du Massif Central.
Etape 7
Chasseradès ↔ Le Bleymard
17 km
Traversée de la Montagne du Goulet à 1450 m d'altitude. Sans s'en apercevoir, on passe à proximité des sources du Lot cachées dans la forêt de résineux. Avant de descendre au Bleymard, on peut profiter d'un beau panorama sur les croupes dénudées du Mont Lozère.
Etape 8
Le Bleymard ↔ Le Pont-de-Montvert
18 km
C'est le point culminant du sentier de Stevenson avec le franchissement du Mont Lozère au « Sommet de Finiels » (1699 m). C'est un paysage d'estives avec ses drailles caractéristiques et ses magnifiques points de vue à 360° : au nord, l'ancienne province du Gévaudan, à l'ouest les Gorges du Tarn, à l'est les Alpes et au sud les Cévennes et le Mont Aigoual. Puis le versant s'incline vers Le Pont-de-Montvert.
Etape 9
Le Pont-de-Montvert ↔ Florac
28 km
Le chemin traverse les eaux claires du Tarn pour monter sur la Montagne du Bougès. L'étape s'achève à Florac à la confluence du Tarn et du Tarnon.
Etape 10
Florac ↔ Cassagnas
16 km
Le sentier remonte la vallée de la Mimente le long de l'ancienne voix de chemin de fer qui allait de Florac à Chamborigaud. Le cheminement, sous un couvert de châtaigniers, nous conduit jusqu'au village de St Julien d'Arpaon, puis au petit village de Cassagnas, rare commune de France à posséder un temple mais aucune église.
Etape 11
Cassagnas ↔ Saint-Étienne-Vallée-Française
23,5 km
Cette étape nous plonge au cœur des Cévennes schisteuses, Cévennes des Serres acérées et des Valats profonds. En montant au Plan de Fontmort, les couleurs dominantes sont le vert et le noir et selon la saison le jaune des genêts en fleurs ou le mauve des bruyères.
Etape 12
Saint-Étienne-Vallée-Française ↔ Saint-Jean-du-Gard
14 km
Cette ultime étape, terme du voyage de R.L Stevenson conduit à Saint-Jean-du-Gard, charmante village qui abrite un très beau musée des vallées cévenoles. L'arrivée, par la Corniche des Cévennes, voit le pays s'adoucir et se méridionaliser: nous sommes au pays de la vigne et des mûriers.

  

StevensonLe chemin de Stevenson est le nom donné au sentier de grande randonnée no 70 (GR 70), en référence au parcours effectué en compagnie d'une ânesse à travers les Cévennes, par l'écrivain écossais Robert Louis Stevenson.

Le voyage de Stevenson

En 1878, Stevenson a 28 ans et rêve d'embrasser la carrière d'écrivain. S'il a déjà publié quelques nouvelles et un récit de voyage, ses écrits demeurent assez confidentiels et sont bien loin de toucher le grand public ainsi que le fera son premier succès populaire L'Île au trésor cinq ans plus tard.

Sa vie personnelle est plutôt compliquée : issu d'un milieu aisé, il est financièrement dépendant de son père Thomas, lequel voit d'un assez mauvais œil la vie de bohème que mène son fils, ainsi que ses ambitions littéraires ; côté cœur, en pleine époque victorienne, il fréquente Fanny Osbourne, une femme mariée (mais séparée de son mari) et mère de deux enfants. Lorsqu'en août 1878, cette dernière repart en Californie, Stevenson sombre dans la déprime.

Pour se changer les idées, il part en voyage dans le Sud de la France, et finit par s'installer au Monastier, dans une petite pension, où il réside plusieurs semaines, multipliant promenades et petites excursions dans les environs. C'est à la mi-septembre qu'il conçoit le projet de traverser à pied les Cévennes. En 1879, est publié Travels with a Donkey in the Cévennes (Voyage avec un âne dans les Cévennes), récit de sa randonnée dans le pays des Camisards.