Block [banner] not found!

Quel secret renferment les routes culturelles, les sentiers de Grande Randonnée et les routes EuroVélo pour que des voyageurs de plus en plus nombreux partent affronter la poussière des chemins, l’humidité des forêts et l’aridité des montagnes ? Comment ont donc pu survivre jusqu’à nos jours des itinéraires médiévaux repris par ces routes ? En d’autres termes, qu’ont elles donc pour séduire ceux qui les empruntent ?


Les routes culturelles, les sentiers de Grande Randonnée et les routes EuroVélo sont des voies européennes de premier ordre qui favorisent l’échange culturel et l’accès à une expérience de vie inoubliable.


Sur ces routes, il y a de l’Histoire et des histoires : architecture, art, musique, théâtre, différentes réalités linguistiques et différentes cultures ; gastronomie, paysage et nature, loisirs et tourisme…en définitive, de l’HUMANITÉ, des milliers de personnes qui marchent  ou se déplacent à vélo le coeur et les bras ouverts, avec l’envie de connaître, de communiquer, de partager et de créer des liens.


Ces routes donnent à ceux qui les parcourent l’opportunité de vivre certaines des meilleures valeurs qu’il est demandé à l’être humain : la cohabitation entre des personnes de diverses origines, la richesse que génère l’échange d’identités culturelles, le respect de la dignité humaine et de la culture commune comme garantie de cohabitation.